la genèse en-tête  
 
"J'ai repris la peinture de ce polyptique gigantesque avec un bonheur
certain, elle me manquait.
Je ne cache pas que retrouver le secret et la quiètude de l'atelier m'a permis tourner la page du premier chapitre de A.B.O.
Je cherche actuellement à montrer la Genèse-en-tête dans de bonnes conditions, des contacts ont été pris avec la ville et les musées d'Angers. La présence en ses murs de l'Apocalypse de Lurçat, tapisserie monumentale, justifie en effet la révélation au public de la genèse-en-tête."

météo
œuvre en cours
contact
 
accueil | la compagnie | portraits | repérages | expositions | installations | romans-photos | clips | sons | blog