Le même jour de Toussaint 2012, j'ai pu apprécier la belle compilation des oeuvres du facétieux Bertrand Lavier à Pompidou suivi des chroniques chorégraphiques 1 de Jean-Claude Gallotta au Théâtre de la Ville. Petits bonheurs et connivences, un peu de nostalgie aussi.

Lire la suite